Forum inspiré du film percy jackson
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sous le royaume de Zeus, prèd de celui de Poséidon [pv Boubounette]

Aller en bas 
AuteurMessage
Bryan Bernstein
Beau Gosse sorti de l'asile
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 21/08/2011

Moi & moi
Age: 22 ans
Vos Pouvoirs:
Enfant de: Hadès

MessageSujet: Sous le royaume de Zeus, prèd de celui de Poséidon [pv Boubounette]   Jeu 25 Aoû - 18:15

Je regardai le reflet du coucher de soleil sur la mer et m'émerveillais de ce spectacle. Je ne cherchais pas à m'évader. Pourquoi fuirai-je un monde où de nombreuses femmes tombaient à mes pieds et où j'étais née de l'un des trois grands... Bon d'accord pas le bon... Mais on ne pouvait choisir le père qu'on avait... tout comme on ne choisissait pas le nombre de fréres et soeurs qu'on avait. J'avais hérité d'Hadès le souverain des morts, il faudrait que je redresse sa situation, que je fasse sortir de terre son royaume... Il fallait qu'il retrouve son trône à l'Olympe... Je regardai à nouveau l'horizon, le royaume de Zeus et de Poséidon qui semblait se rejoindre. Etaient-ils heureux de son pouvoir Zeus ? Poséidon était-il comblé d'être le bon frère ? Bien sûr que oui... Comment pouvaient-ils oublier mon père ? La colère m'envahit encore... A travers cette envie d'aider mon père n'était-ce pas ma propre renommée que je visais ? Ne souhaitais-je pas simplement être plus que ce que j'étais ? Je ne pouvais le croire. Lutter pour mon père était la seule chose de bonne que je faisais, mis à part mettre en chaleur ses pauvres filles que dans le fond je plaignais bien. Certes elles étaient jolies, sinon je ne serai pas avec elle la nuit. Mais voilà une femme ne servait pas à grand chose. En général ça savait à peine se battre, c'était pleurnichard et plaintif... Pour être simple ce n'était utile que dans un lit.

Souvent je me demandais : mais à quoi ça sert que je m'envoie en l'air avec cette parfaite inconnue ? a quoi ça sert que je joue avec ses seins ? A quoi ça sert que je perds mes nuits à jouer à ces jeux stupides ? Peut-être était-ce pour tenter de me ranger, pour redevenir commun, banal. Pour oublier mon père, son royaume, mes ambitions, mon envie de tuer aussi.... Sérieusement vous en connaissez beaucoup des gens qui prennent leur pied en assassinant ? Et pourtant quelle sensation extra-ordinaire ! J'aimais les sentir partir dans l'autre monde, j'aimais me dire qu'ils passaient devant mon père pour pleurnicher et qu'Hadès sache que je pense à lui, que je n'abandonnerai jamais rien. Que je me battirai un nom... Que je le réhabiliterai.... Je prenais un caillou et le faisais ricocher dans la mer. A présent le soleil avait complètement disparu.

Le présent n'existait pas. Maintenant est déjà passé. Vivons-nous alors dans le futur ? Vivons-nous pour demain ? Il n'y avait rien à faire dans cette colonie... et le temps me pesait. La vie réelle aussi était un enfer;... Tenez juste cette expression "être un enfer" montre à quel point la vie de mon père peut être pathétique... Quoiqu'il en soit cela ne m'empèchait pas de connaître l'ennui. C'est peut-être pour m'occuper aussi que je faisais ce que je faisais... Cela faisait longtemps que j'attendais une mission, mais on n'osait pas me l'accorder. Je devais rester à la colonie à me tourner les pouces. Ne me faisait-on pas confiance ? D'un autre coté je comprenais. Quel adulte responsable pourrait faire confiance au fils d'Hadès ? Il s'en sortirait vivant à tous les coups certes mais que faisait-on de son coéquipier qu'il pourrait abandonner ? Et c'était vrai. Si je faisais une quète j'agirai solitairement. A quoi bon partager nos efforts si seul je pouvais m'en sortir ? Et pourquoi étaient-ils incapables de m'accorder une quète en solitaire ? Ne leur avais-je pas montré à maintes reprises que j'étais capable de me défendre et d'attaquer ? Que j'étais agile, rusé et manipulateur ?

Je déclarai la pause terminée et me relevai. De mon pouvoir j'animai le cadavre à mes pieds, même si je faisais des progrès j'étais loin d'oublier mes origines et mes tendances meurtrières. Et puis un cadavre que je pouvais controler c'était toujours utile. Je pris mon épée et m'essayai à quelques mouvements d'escrime contre lui. Je n'étais pas mauvais, pas excellent non plus. Juste bon mais j'allais m'améliorer. Cependant avec ce cadavre que je controlais ce n'était pas facile. Je perdais une partie de mon énergie à l’animer. Je parais, je le touchais au fémur, il ne souffrait pas. C’était normal les cadavres ça ignore la souffrance… Je continuai, je m’épuisais. Je soufflais… Et puis un moment, après m’être démené à fond, je n’en puis plus. Alors je reprenais ma respiration lentement, difficilement. Le cadavre à nouveau sans aucune vie gisant à mes pieds… C’était un homme d’une quarantaine d’année. Un homme que je m’étais bien amusé à tuer, c’est qu’il s’était démené un peu ce vieux bougre… Il s’était démené mais pas assez pour vaincre un fils de l’un des trois grands… Dommage ça le tua. Je contemplais ses traits qui resteraient toujours identiques. Avait-il eu des enfants ? Je m’en fichais… Il n’en avait plus là où il était maintenant…

Je fis tirer de mes pensées par un bruit de pas. Je levais les yeux et vis une silhouette se rapprochant. J'abandonnai le cadavre et je la hélai. C’est que de loin elle avait l’air jolie et ça me changerait… Sa peur face au cadavre serait amusante. Peut-être que je devrais la tuer elle aussi mais alors je la tuerai en profitant des bienfaits de son corps. Qu’y avait-il de mal à violer une presque morte ?


[b]- Bonsoir mademoiselle. N'est-il pas tard pour traîner sur la plage ?

Impatient, j'attendais sa réponse et son approche..

_________________


Ne vous fiez pas aux apparences. Je mords, je tue et plus si affinité :drague:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amber P. Dawson
Fondatrice Sadique adorée
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 20/08/2011

Moi & moi
Age: 17 ans
Vos Pouvoirs:
Enfant de: Zeus

MessageSujet: Re: Sous le royaume de Zeus, prèd de celui de Poséidon [pv Boubounette]   Dim 4 Sep - 14:04

Amber se baladait sur la plage à la colonie. Ce n’était pas vraiment a la colonie juste dans les environ. Pourquoi était-elle là ? Elle se posait encore la question. Alors qu’elle détestait Poséidon et tous les dieux, elle avait décidé de se baigner. Bon d’accord c’était le soir mais le cadre se prêtait parfaitement à la baignade. On était fin juin donc c’était vraiment génial. L’eau était plutôt froide sur sa peau. Elle avait un bikini bleu clair. Elle nagea quelque brasses, pensant a la colonie et a ce qu’elle devrait faire pour détruire les dieux et prendre leur places. Oui les titans. Cette pensée lui avait effleuré l’esprit mais si elle les réveillai elle serait leur esclave, juste un pantin qui une fois qu’elle les aurait servis mourrait. Le monde sombrerait dans le chaos. Oui le mal régnerait et tous ses petits humains mourront justes pour avoir pensé pour vivre. Le monde serait horriblement laid. Et elle voyait déjà se qui se passerait lorsqu’ils auraient gagné. Un groupe de rebelles tenteraient tout pour les faire descendre de leur trône. Mais elle, elle ne verrait pas ça. Non Amber serait morte. Voulait-elle mourir ? Non elle voulait régner en reine aussi diabolique que le saurait un Titan. Elle la fille de Zeus, elle la plus grandes des sang-mêlé.

Elle s’allongea sur le dos, faisant la planche, regardant le ciel bleu avec des nuances de rouge, orange et jaune. Non elle ne voulait pas. C’était son destin elle le savait mais elle avait peur. Peur de ne pas être a la hauteur peur de mourir. Idiote ! Elle se sentait nulle de penser a ça. Pourquoi faire ? La vie est faite pour mourir non ?! Elle se rapprocha de la berge. L’eau commençait a devenir froide et puis il était tard, il fallait qu’elle retourne dans son appartement de Manhattan. Oui être la fille d’une riche femme, récemment décédé peut vous rapporter beaucoup d’argent. Elle avait depuis peu acheté un appartement en haut d’un building sur l’ile de Manhattan. Et autant vous dire que l’on en profite un maximum. Elle sortit de l’eau, qui dégoulinait sur son corps parfait. Ses cheveux étaient mouillés et descendaient en cascades de boucle sur son dos. Elle prit sa serviette et se sécha rapidement. Elle invoqua un petit vent qui la fit sécher, excepter ses cheveux qui mettaient beaucoup plus de temps. Elle s’habilla de son minishort en jean et de son t-shirt I love NY, qu’elle adorait. Bon okay elle était vraiment habillé à la vas-vite mais ce n’était pas ça le problème.

Elle commença à marcher le long de la plage, pieds nues. Soudain un homme assez grand qui lui semblait plutôt beau gosse, la héla :

-Bonsoir mademoiselle. N'est-il pas tard pour traîner sur la plage ?

Elle le trouvait mal polie mais elle s’approcha de lui pour lui dire :

« Bonjours mon cher monsieur. Sachez qu’il n’est jamais trop tard pour se promener sur la plage.

Hs : desolé c'est minable

_________________

RENTRE DANS TON PLACARD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sous le royaume de Zeus, prèd de celui de Poséidon [pv Boubounette]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.
» [3eme tournoi]Poule E: Zeus Vs Poséidon
» Océania, PNJ du Royaume sous marin
» Garlzorg, le Roi sous la Montagne.
» Que se cache t-il sous le voile de la mariée ? [Mission Rang A | PV Chikin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knock By The Lightnning :: Autours de la Colonie :: La Plage-
Sauter vers: